Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
A la une / actualité

Formation sur les pollutions maritimes

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 mai 2016

Pour la première fois en Guyane, une session de formation a eu pour objet l’observation des pollutions maritimes et les stratégies de lutte dans la frange littorale.

Cette formation a été réalisée conjointement par le centre de documentation, de recherche et d’expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux (Cedre) et le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage Antilles-Guyane (CROSS AG).

Elle a bénéficié à des agents de différentes administrations (Direction de la Mer, DEAL, Gendarmerie, etc.) de la Guyane et des Antilles, ainsi qu’à des armateurs et des professionnels du secteur portuaire.

Tous étaient concernés et motivés par les enjeux de préservation de l’environnement marin.

En effet, la Guyane se situe aux abords d’une vaste zone maritime où la navigation commerciale et la prospection pétrolière sont prégnantes. Les risques de pollution ne sont donc pas à négliger pour ses eaux maritimes, ses ressources et son littoral.

Or, la rapidité de réaction et la qualité de la constatation par un agent habilité et formé permettront aux autorités d’intervenir dans les meilleures conditions ainsi que de sanctionner le pollueur. Au tribunal correctionnel, lorsqu’un agent de l’État ayant constaté une pollution maritime va être entendu, son expérience et sa formation constituent un élément important de sa déposition, que les juges apprécieront avec attention.

Ainsi, grâce à cette formation mutualisée, l’État est désormais mieux préparé pour détecter et réprimer les pollutions en mer au large de la Guyane, et pour procéder à l’évaluation des pollutions qui pourraient toucher le littoral.