Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
A la une / actualité

Trois déroutements en cinq jours

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 août 2016 (modifié le 22 août 2016)

La gendarmerie maritime et la marine nationale ont procédé à trois déroutements ordonnés par le directeur de la mer :

À l’ouest, le 9 août, la gendarmerie maritime et la marine nationale ont intercepté et dérouté le "Miss Rai" et le "Navin", navires sans pavillons.

À l’est, le 13 août, la gendarmerie maritime a procédé de même avec le "Udson", lui aussi sans pavillon.

Par ailleurs, à ces mêmes dates, deux navires français ont été verbalisés. L’un pour pêche avec un engin supérieur à ce qui est autorisé et l’autre pour pêche en zone interdite, dans la réserve du Grand Connétable.

Cela porte à 76 le nombre de déroutements ordonnés depuis le 14 octobre 2014, date d’application de la nouvelle loi sur les déroutements.

Depuis le début de l’année 2016, le bilan des saisies est de 29 navires (dont 5 relevant de la lutte contre les pêches illégales intra-guyanaises).