Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
A la une / actualité

Pêche illégale à l’embouchure de l’Approuague

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 juillet 2016 (modifié le 25 juillet 2016)

A la suite du contrôle d’un navire de pêche de 8,30 mètres à l’embouchure de l’Approuague, effectué ce jeudi 21 juillet 2016 par les renforts de la Gendarmerie maritime, le directeur de la mer a demandé son déroutement (articles L943-3 et L951-7 du code rural et de la pêche maritime).

Il n’aurait ni immatriculation ni papiers, et il s’agit très probablement d’un navire sans pavillon.

Il y a 2 personnes à bord, 113 pièces de poisson soit environ 340 kg ainsi que des vessies natatoires et un filet d’environ 500 mètres.

Le produit de la pêche, le filet et le navire ont fait l’objet d’une appréhension par l’unité de contrôle ( article L941-3 du code rural et de la pêche maritime).

Les moyens de la direction de la mer ont procédé à la mise au sec du navire.

Le capitaine encourt jusqu’à un an de prison et 75.000 euros d’amende (articles L 945-2 et L945-4 du code rural et de la pêche maritime).

Cela porte à 71 le nombre de déroutements ordonnés depuis le 14 octobre 2014, date d’application de la nouvelle loi sur les déroutements.

Depuis le début de l’année 2016, le bilan des saisies est de 24 navires (dont 5 relevant de la lutte contre les pêches illégales intra-guyanaises).